Rechercher

Pour bien réussir le retour au travail en période de pandémie : des éléments à considérer

Dernière mise à jour : 24 sept. 2021

Il y a fort à parier que les effets de la pandémie seront toujours présents lorsque les différents gouvernements annonceront la reprise des activités, que cette reprise soit graduelle ou non. Serez-vous prêts ? Le retour au travail représentera un défi humain inégalé pour les entreprises, en raison de la situation personnelle de chacun de vos employés et comment ils ont vécu cette longue période d’absence. Il faut donc en être conscient et bien se préparer à les accueillir. Le retour impliquera peut-être aussi des changements au niveau de votre structure, au niveau de vos modes de fonctionnement, ainsi qu’au niveau de l’organisation du travail. Là encore, il sera important de bien préparer la reprise des activités.


Afin de faciliter votre réflexion, nous avons préparé un guide aide-mémoire qui énonce différents éléments qu’il pourrait être nécessaire d’aborder avec votre équipe de direction et avec vos gestionnaires, en n’oubliant pas qu’eux également ont vécu certains impacts de cette pandémie et mérite toute votre attention, individuellement. Et, comme vous aussi, au-delà de vos responsabilités, vous êtes dans la même situation que vos employés et gestionnaires, si vous avez besoin d’être écouté et accompagné, nous serons là pour vous.

Aide à la réflexion

En cette période où, à bien des égards, le volet humain de nos relations fut passablement atrophié, il est important d’adopter un message et des actions qui s’inspirent des valeurs de votre entreprise afin d’y donner un sens concret, source d’engagement de vos employés.


Voici quelques questions que vous pouvez vous poser et qui pourraient faire l’objet d’échanges avec vos proches collaborateurs :


Gestion de l’entreprise en général :

  • Quelle est la situation de mon entreprise à la veille de la reprise des activités, sur le plan financier, au niveau du besoin en personnel, par rapport à mes clients, mon secteur d’activités ;

  • Est-ce que je prévois un retour graduel ou total de mon personnel ;

  • Est-ce que j’entrevois des changements et si oui, est-ce que ces changements vont se répercuter sur mes employés et si oui, de quelle manière : suppression de postes, embauches, formation, changement d’horaires, etc. ;

  • En fonction du profil général de mon personnel et l’âge de celui-ci, est-ce que j’anticipe que certains ne reviendront pas, ou si déjà certaines personnes avaient annoncé qu’ils quitteront l’entreprise, est-ce que j’ai déterminé le besoin en remplacement et comment je vais les remplacer ;

  • Est-ce que je dispose sur le plan organisationnel de l’agilité nécessaire afin de me donner les moyens de faire face à tout changement (horaires adaptés, mesures préretraite, mode de transfert de connaissances, bassin de candidats, identification de formation, mesures de soutien des employés qui vivront des situations difficiles, etc.) ;

  • Est-ce que j’ai prévu des procédures de travail qui tiennent compte des consignes qui sont en vigueur en matière de santé et sécurité, afin d’éviter la propagation du virus ? Ai-je prévu comment elles seront diffusées, que ce soit à mon personnel ou, le cas échéant, au public ? Ai-je prévu de quelle manière je fais face à un membre de mon personnel qui présente des symptômes ou un résultat positif ?

Volet de l’accueil de mes employés

  • Quel est le message que je désire qui soit retenu par mon personnel lors du retour au travail ;

  • Comment vais-je livrer ce message : café-rencontre de l’ensemble de mon personnel, rencontre des différentes équipes de travail, rencontre de mes gestionnaires qui seront mes porte-paroles, communiqué écrit, courriel de bienvenue, etc. ;

  • Est-ce qu’il serait utile que je sonde mes employés afin d’en connaître davantage sur leurs situations, leurs attentes, comment ils considèrent que nous avons géré la crise ;

  • Est-ce que nous sommes outillés afin de détecter les employés à risque, prévenir les conflits ;

  • Est-ce que je suis en mesure de bien structurer la reprise des activités et en faire un élément de mobilisation plutôt qu’un simple retour au travail après une longue absence ?

Mot de la fin

N’oubliez pas que cette période fut difficile pour la majorité des gens et ce, à différents niveaux : maladie, décès, difficultés financières, problématiques reliées au confinement dans un milieu malsain, angoisses pour les proches de contracter le virus et l’impossibilité de porter assistance, etc. Les personnes qui, lorsque vos activités ont plus ou moins cessé, étaient fragiles et/ou démontraient des difficultés sur le plan du rendement, de leur santé ou des rapports avec les autres, n’auront sans doute pas amélioré leur sort pendant la crise. Il vous faudra en tenir compte.


Mais une approche bienveillante et une préparation adéquate et structurée vous permettront de réussir ce moment important pour la suite de vos activités, et favoriseront l’engagement et la mobilisation de votre personnel. Nous pouvons vous accompagner et partager avec vous des pratiques gagnantes en cette matière.

4 vues0 commentaire